Moins d’informations c’est bien. Une information pertinente dans un contexte approprié, c’est mieux

Plus vous avez de contenu, plus vous mettez du temps à trouver puis à lire la bonne information.

Nous utilisons la stratégie bar bone. Il est tentant en tant que responsable produit ou rédacteur d’être exhaustif, et même trop exhaustif. Cela peut devenir contre-productif. Il peut toujours y avoir un niveau de contexte à partir duquel vous dépassez les besoins des utilisateurs lambda et provoquez, par inadvertance, de la frustration.

Qu’est-ce qu’une information pertinente ?

C’est une section de documentation portée sur le détail et mettant en avant les objectifs d’une procédure, l’utilisation de différentes parties du logiciel, ainsi que les obstacles à éviter.

Si cela est fait de façon concise, il est possible de facilement tester la pertinence de l’information. La première étape sur la route du « moins long mais plus pertinent » est accomplie. L’information pertinente complémentaire arrive en surcouche. Elle inclut les concepts, le glossaire, les procédures générales, les how-tos et les faqs. C’est une seconde étape dans l’ajout de contenu. Aussi tentant que ce soit, évitez de passer d’une aide contextuelle concise à un corpus encyclopédique dont le volume noiera les utilisateurs.

La lecture doit être incrémentale et évoluer selon le degré de nécessité et le niveau de complexité.